Communiqué de Presse « Conférence Salon » plus conférence de Presse

Version imprimableEnvoyer par email
Mardi, 14 Octobre, 2014

Communiqué de Presse

« Conférence Salon » plus conférence de Presse

 
Paris le 14 Octobre 2014
Mesdames, Messieurs,
 
Comme  nous vous l’avions déjà écrit :
 
  1. Le 15 octobre 2014 à 9 heures, l’ARC et l’UFC-Que-Choisir dévoileront publiquement leur guide gratuit sur leur contrat-type (cf. illustration ci-contre) en présence du rapporteur de la loi ALUR à l’Assemblée Nationale, ceci dans le cadre de la conférence inaugurale de notre Salon Indépendant de la Copropriété. Ce guide expliquant notre démarche commune vous a été adressé ce jour par un communiqué commun de l’ARC et de l’UFC Que Choisir (cf. document ci-dessous).
  1. À l’issue de cette conférence, une conférence de Presse aura lieu où nous répondrons à toutes vos questions sur ce même sujet :
  • pourquoi ce contrat-type ?
  • où en sont les décrets d’application de la loi ALUR ?
  • comment introduire une vraie concurrence loyale et transparente entre les syndics ?
  • pourquoi les petits et moyens syndics adhérent déjà à notre contrat-type ?
  • etc.
 
Cette conférence de Presse aura lieu :
Le mercredi 15  octobre à 11 heures à l’espace VIP
 Du Salon Indépendant de la Copropriété de l’ARC et de l’UNARC
L’Espace Charenton
327, rue de Charenton – 75012 PARIS
 
Nous espérons vivement que vous pourrez être présent et nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’assurance de nos salutations distinguées.
 
Jean-Claude BOUILLET                                                                              Bruno DHONT
 
Président                                                                                                      Directeur général.
 
 
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
DE L’ARC ET DE L’UFC Que Choisir
DU 14 octobre 2014

Guide pratique sur les Contrats de syndics :

Face à l’inaction des pouvoirs publics, un lot de conseils et un contrat-type au service des copropriétaires

Alors que les décrets d’application de la loi ALUR concernant les contrats de syndic se font toujours cruellement attendre plus de 6 mois après le vote de la Loi,  l’UFC-Que Choisir et l’ARC  passent à l’action afin de permettre aux copropriétaires de bien négocier leur contrat de syndic lors de leur AG 2015. Les deux associations mettent gratuitement à disposition, sur leurs sites internet, un contrat-type et un guide pratique avec des conseils et des outils simples pour mettre efficacement en concurrence les syndics et ainsi assainir leurs pratiques contractuelles et tarifaires.

Faute de décrets définissant la teneur du « contrat type » de syndic, ainsi que la liste limitative des prestations supplémentaires, et le montant plafond des frais dits « privatifs » - les copropriétaires vont continuer - malgré la loi ALUR – à avoir les plus grandes difficultés à faire jouer la concurrence entre syndics et à comparer les différents contrats. En effet, le grand lot de prestations payantes supplémentaires - une trentaine en moyenne - et les faux forfaits « tout compris», rendent pratiquement impossible toute anticipation du montant total réel des honoraires du syndic.
Par exemple, pour une copropriété de 170 lots, un syndicat de copropriétaires a pu retenir un syndic A affichant un forfait annuel de 133 € par lot/an au détriment du syndic B affichant 150 € par lot/an, alors qu’in fine avec le jeu des prestations particulières payantes, il s’est acquitté de 183 € par lot/an (soit 38% d’augmentation) alors qu’à prestations équivalentes le syndic B  avait un tarif annuel de 163 € par lot/an, soit 11 % moins cher.
Cette jungle tarifaire n’a d’égale que la prolifération de clauses abusives dans les contrats de syndics. La dernière étude de « l’Observatoire des syndics » de l’ARC et de l’UFC-Que Choisir en mai 2014 a montré qu’en moyenne 17 clauses abusives/illicites perdurent dans les contrats des gros groupes qui représentent près de 70% du marché.
C’est pour éviter aux copropriétaires ces pièges multiples que l’UFC-Que Choisir et l’ARC diffusent donc un guide pratique gratuit comprenant :
  • des informations et conseils face aux nouvelles obligations légales de la Loi ALUR ;
  • le « contrat type » élaboré par les deux associations après discussion et validation d’un certain nombre de syndics ;
  • des principes directeurs pour les négociations avec les différents syndics.
A la fois pédagogique et concret, ce guide entend être un outil, un cahier des charges à destination des copropriétaires pour qu’ils puissent faire jouer efficacement la concurrence entre syndics et rééquilibrer le rapport de forces entre les syndics et les copropriétés. Au-delà de cette initiative concrète, l’ARC et l’UFC-Que Choisir pressent une nouvelle fois les pouvoirs publics de publier les décrets tant attendus sur les syndics, et, ce, après avoir organisé une véritable consultation des parties prenantes, au-delà du seul Conseil National de la Gestion et de la Transaction immobilière.