Copropriétaires adhérents ou non adhérents, bénéficiez d’une formation gratuite sur la rénovation énergétique en copropriété organisée par la Région Île-de-France

Version imprimableEnvoyer par email
Jeudi, 4 Septembre, 2014

Copropriétaires adhérents ou non adhérents, bénéficiez d’une formation gratuite sur la rénovation énergétique en copropriété organisée par la Région Île-de-France

 
L’ARENE Île-de-France (Agence Régionale de l’Environnement et des Nouvelles Énergies), qui dépend de la Région Île-de-France, a demandé à nouveau à l’ARC d’animer une formation pour les copropriétaires. De quoi s’agit-il, et comment en bénéficier ?

I.Une formation concrète sur un thème d’actualité

Cette formation répondra aux questions suivantes : quelles sont les dernières réglementations et quelles sont celles à venir ? comment économiser rapidement l’énergie en copropriété ? en cas de travaux importants : comment financer le projet, et comment mobiliser les copropriétaires pour obtenir un vote favorable ?

II.Une formation gratuite ouverte à un large public

Cette formation gratuite est proposée par l’ARENE et assurée par l’ARC. Elle se déroule dans le cadre du projet européen MLEI-POSITIF et portée par l’Union européenne.
Que vous soyez syndic bénévole ou conseil syndical, adhérent ou non à l’ARC, cette formation vous est ouverte.

III.Comment assister à cette formation

Il s’agit d’une formation d’une journée qui aura lieu le vendredi 26 septembre 2014 de 9h30 à 17h00.
 
Si vous êtes intéressés, l’inscription à cette formation animée par l’ARC est obligatoire et se fait à partir du site internet de l’ARENE :
 
Attention, la formation se déroulera dans les nouveaux locaux de l’ARENE Île-de-France, à la Cité de l’environnement, 90-92, avenue du Général Leclerc, à Pantin. Le lieu est facile d’accès (RER E : Pantin / Métro 5 : Hoche, Église de Pantin / Tramway T3b: Ella Fitzgerald - Grands Moulins de Pantin, Delphine Seyrig)
 
 
Ne tardez pas à vous inscrire, le nombre de places est limité. Les précédentes sessions ont rencontré un franc succès, à tel point que nous n’avons pas pu accueillir tous les conseils syndicaux et syndics bénévoles intéressés.