La rentrée de l’ARC sur les chapeaux de roues

Version imprimableEnvoyer par email
Mardi, 23 Août, 2016

La rentrée de l’ARC sur les chapeaux de roues

 
Depuis hier, l’ARC à rouvert ses portes, et repart en forme pour faire face aux nouveaux enjeux de la copropriété.
 

I. L’ARC sollicitée par les ministères

 
A peine rentrés que l’ARC est déjà sollicitée par le ministère du Logement pour travailler sur le projet de décret concernant le nouveau Diagnostic Technique Global (DTG) toujours en attente comme nous le rappelons dans notre Revue 113 de Juillet 2014 (« Etat des lieux sur les décrets d’application concernant la loi ALUR », pages 9 et 10 : www.arc-copro.com/qcxa).
 
En parallèle, nous continuons évidemment à collaborer avec les Ministères du logement et de la Justice sur les futurs décrets et arrêtés concernant le nouveau fonds travaux obligatoire et la future immatriculation des syndicats de copropriétaires.
 

II. Organisation du 8ème salon indépendant de la Copropriété

 
Comme chaque année depuis désormais 8 ans, l’ARC est sur les chapeaux de roues pour préparer son nouveau salon annuel de la copropriété, qui se tiendra les 19 et 20 octobre à l’Espace Charenton à Paris.
 
Lors de ce salon, plusieurs nouveautés seront réservées exclusivement à nos adhérents.
 
Un site Internet est d’ailleurs consacré à cet évènement et régulièrement actualisé. Vous pouvez retrouvez toutes les informations importantes à l’adresse suivante : http://www.salon-copropriete-arc.fr/ et dans nos nombreux articles.
 
Rappelons qu’un dossier y sera consacré dans notre Revue d’Octobre 2016, à paraître fin septembre.
 

III. Un protocole conseil syndical / syndic

 
Comme l’annoncions dans notre article de fin juillet (« L’ARC ferme ses portes pour 3 semaines de congés bien mérités : rappel de nos actions en cours et à venir »), l’ARC vient de finaliser son projet de protocole permettant d’encadrer les relations de collaboration entre le syndic et le conseil syndical d’une copropriété.
 
Nous y reviendrons en détail très prochainement.
 

IV. Des ABUS en pagaille

 
Et après avoir épluché une grande partie du courrier et des courriels reçus pendant notre fermeture annuelle, nous sommes consternés par le nombre d’ABUS qui nous ont été remontés en si peu de temps.
 
Vous en découvrirez bientôt le contenu sur notre site, dans notre rubrique « ABUS ».
 
En attendant, rappelons que l’ARC a déjà rédigé un premier guide sur les principaux ABUS commis par les syndics et en mettant en avant nos préconisations pour y faire face. Ce guide est toujours disponible auprès de l’accueil de l’ARC (5 € + 1,50 € pour les frais de port).
 
 
 
 
 
Rappelons également que la deuxième partie de ce guide sera disponible à l’occasion sur 8ème salon indépendant de la copropriété (voir notre point II. ci-dessus).