Les événements organisés par l’ARC en juin 2016 à ne surtout pas manquer !

Version imprimableEnvoyer par email
Mardi, 31 Mai, 2016

Les événements organisés par l’ARC en juin 2016 à ne surtout pas manquer !

 
 
Il arrive parfois que, les adhérents nous alertent sur le nombre de projets lancés simultanément par notre association, ne sachant plus où mettre la tête pour tout suivre. A vrai dire, ils ont raison !
 
Les quarante-six salariés de l’ARC suivent de très près l’actualité de la copropriété et s’empressent de proposer de nouvelles actions dès qu’ils considèrent que cela répond à un besoin des conseillers syndicaux, des syndics bénévoles ou des copropriétaires.
 
Nous allons donc prendre le temps de faire le tour des prochains événements à venir.
 
Avant d’entrer dans le détail de ces événements, munissez-vous de votre agenda afin d’inscrire ces différents rendez-vous à ne pas manquer.
 

I. La web formation prévue le mardi 14 juin 2016 à 19 heures

Il n’est pas facile pour tous les adhérents de participer aux formations de l’ARC qui se tiennent au siège de l’association. Nous avons donc décidé de lancer la première chaîne de formation en ligne et en direct sur la copropriété. C’est la « Web TV » de l’ARC.
 
Le premier thème sera assuré par un contrôleur aux comptes de l’ARC et abordera la question suivante : « comment analyser et exploiter le bilan financier de la copropriété (l’annexe comptable n°1) établi par son syndic ? ».
 
Cette formation, dispensée en direct et diffusée sur un site Internet dédié, permettra à chaque copropriétaire, depuis son ordinateur (ou sa tablette) connecté à Internet, de suivre la formation et en plus de pouvoir poser des questions qui seront traitées en fin de séance par le formateur. Pour avoir plus d’informations sur la « Web TV » de l’ARC, vous pouvez vous reporter à l’article suivant : http://arc-copro.fr/actualite/lancement-de-la-webtv-de-larc-chaine-de-fo...
 
Nous vous attendons « de pied ferme » pour suivre la première Web formation de l’ARC planifiée le mardi 14 juin 2016 à partir de 19 heures à l’adresse internet suivante :   
 
 

II. Un colloque organisé par l’ARC le jeudi 23 juin 2016

 
Le 23 juin 2016, l’ARC organise un nouveau Colloque incontournable à l’espace Charenton (situé dans le 12ème arrondissement de Paris) sur trois thèmes d’actualité auxquels les responsables de copropriété devront être particulièrement vigilants.
 
Thèmes du Colloque du 23 juin prochain :
 
  1. Abus les plus fréquents commis par les syndics et préconisations de l’ARC pour les déjouer.
  2. Mise en place pratique du fonds travaux et écueils à éviter.
  3. Informations issues de l’observatoire des charges 2015 et dépenses à contrôler.
 
Ce Colloque nous a paru inévitable, car malgré l’entrée en vigueur de la loi ALUR et des différents décrets d’application comme celui sur le code de déontologie ou le contrat type, on constate que cela n’a pas permis de réduire les abus.
 
Bien au contraire, alors qu’avant il s’agissait d’abus, aujourd’hui il est question d’infractions à la législation et à la réglementation sans que cela ne dissuade les syndics de les réaliser.
 
Il est donc question de reprendre chacun de ces abus ou de ces irrégularités, de les exposer pour ensuite prodiguer les enseignements de l’ARC pour les déjouer, voire même pour « renverser la vapeur » au profit  du syndicat des copropriétaires.
 
Par ailleurs, sera aussi abordée la question du « fonds travaux » obligatoire, mis en place par la loi ALUR, en reprenant les différentes difficultés d’application que cette obligation suscite et les recommandations de l’ARC pour une mise en place sans écueil.
 
Enfin, nous présenterons en avant-première les résultats de l’« Observatoire des charges 2015 » afin de préciser l’évolution des différents postes de charges permettant aux responsables de copropriété de mieux maîtriser leur budget.
 
Ce Colloque est réservé uniquement aux adhérents de l’ARC, aussi bien collectifs qu’individuels.
 
La présence des adhérents à ce Colloque n’est donc pas seulement souhaitée, mais fortement conseillée. Pour avoir plus d’informations sur l’organisation de cette journée, cliquez sur le lien suivant : www.arc-copro.com/fkv2.
 

III.  Un guide sur les abus les plus fréquents commis par les syndics et les préconisations de l’ARC

 
Lors de ce Colloque, sera remis gracieusement aux adhérents de l’ARC un guide ayant une valeur faciale de cinq euros. Ce guide traitera exclusivement des abus les plus fréquents commis par les syndics en exposant les différentes méthodes utilisées pour ensuite présenter les préconisations de l’ARC pour les éviter.
 
Ce guide sera d’ailleurs l’objet d’un « livre blanc » afin d’alerter les Pouvoirs publics et les professionnels de l’immobilier sur la gravité de la situation qui justifie selon nous la mise en place rapide de la commission de contrôle tant attendue. On comprendra à travers ce guide pourquoi il n’est pas question de réduire la Commission de contrôle à un simple Ordre des professionnels, dénué de la présence d’un magistrat et d’associations, qui permettrait à la profession de mieux gérer ses problèmes en interne.
 
Ce guide est donc une raison supplémentaire pour venir à ce Colloque, d’autant plus qu’il sera, comme indiqué précédemment, remis gratuitement à tous les participants à cette manifestation.
 
Vous pourrez retrouver le sommaire ainsi que l’introduction du guide sur le lien suivant  : « A ne pas manquer ».
 

IV.   L’assemblée générale de l’ARC prévue le 23 juin 2016

 
Le jeudi 23 juin 2016 est un jour important pour l’association. En effet,  au-delà de la tenue du Colloque, de la distribution gracieuse d’un nouveau guide aux participants en avant-première, se tiendra l’assemblée générale annuelle de l’ARC qui sera prépondérante pour l’avenir de l’association.
 
En effet, lors de cette assemblée générale, il sera question de décider des futures orientations politiques et stratégiques que prendra l’ARC. Cela sera principalement conditionné par la nomination des membres du conseil d’administration qui seront élus pour les deux ans à venir lors de cette assemblée générale.
 
La mobilisation d’un maximum d’adhérents est essentielle afin que le mandat qui leur sera donné soit le plus représentatif de la volonté des adhérents.