ABUS 3565 La « transparence » de FONCIA ? Qu’on en juge... (suite)

Version imprimableEnvoyer par email
Abus
31/10/2013
ABUS 3565  La « transparence » de FONCIA ?
Qu’on en juge... (suite)
 
 
 
Suite à notre abus du 29.08.2013 (voir : www.unarc.fr/7kw4) nous avions décidé de publier l’information en l’absence de réponse à nos courriers, au sujet du lien entre une gestionnaire de FONCIA et une entreprise que FONCIA faisait intervenir.
 
Ayant contacté l’entreprise concernée, son gérant nous affirma : « Je vais vous adresser les documents nécessaires ».
 
Nous avons alors décidé de suspendre la publication. Rien ne vient et le gérant nous fait... marcher.
 
Rappelons qu’il s’agit simplement de vérifier que l’entreprise du mari d’une gestionnaire de FONCIA ne bénéficie pas d’un régime de faveur particulier et qu’il n’y a donc pas, comme on dit, de favoritisme.
 
Dommage que ni FONCIA ni le gérant ne veuillent jouer le jeu, surtout après ce qui s’est passé déjà chez FONCIA ou NEXITY et que nous avons été seuls à révéler.
 
L’entreprise en question s’appelle PROFILBAT (un comble), domiciliée à Saint-Mandé (94). Il s’agit d’une entreprise de plomberie dont le gérant est - donc - marié avec une gestionnaire.
 
Notre question est toute simple :
 
  1. PROFILBAT est-il bien mis en concurrence comme la loi et le décret l’exigent ?
  2. en cas de malfaçons ou de problèmes, FONCIA agit-il pour obtenir réparation ?
 
Puisque ni FONCIA ni PROFILBAT ne veulent répondre en apportant les preuves, ce sera aux copropriétaires concernés de réagir et - au besoin - d’agir.