Contrôlez le tarif des lignes de télésurveillance : attention aux numéros surtaxés (préfixe 081)

Version imprimableEnvoyer par email
Conseils de l'ARC
08/03/2016

Contrôlez le tarif des lignes de télésurveillance : attention aux numéros surtaxés (préfixe 081)

 
Plusieurs équipements collectifs de copropriété (chaufferie, ascenseur) utilisent un système de télésurveillance qui appelle automatiquement une centrale de « collecte des appels de surveillance » utilisant un numéro commençant par le préfixe 081.
 
Ces appels sont effectués de manière automatique et régulière, parfois plusieurs fois par jour, selon l’équipement concerné et la configuration choisie pour le système de surveillance à distance.
 
Depuis le 1er octobre 2015, les appels en 081 qui étaient jusqu’à présent facturés au prix d’un appel local doivent désormais supporter en plus le prix du service (jusqu’à 0,06 € par minute ou 0,15 € par appel).
 
Si on prend l’exemple d’un système qui procède à un appel de télésurveillance par jour, à raison d’un surcoût de service de 0,10 € par appel au bénéfice du prestataire, en plus du coût de l’appel local facturé par l’opérateur, la facture de télésurveillance va être augmentée de 36,50 € pour une année entière, au seul bénéfice du prestataire de service.
 
Recommandations de l’ARC
 
Nous vous suggérons de vérifier les préfixes des numéros d’appel de vos centrales de télésurveillance. Si vous détectez des numéros commençant par le préfixe 0811 :
 
  • demandez au syndic de solliciter le prestataire concerné pour qu’il change de préfixe. A cet effet, nous vous indiquons les différents tarifs des lignes téléphoniques commençant par le préfixe 08 :
 
  • les numéros de 0800 à 0805 sont gratuits ;
  • les numéros de 0806 à 0809 sont facturés au prix d’un appel local ;
  • les numéros en 081 comprennent le tarif local auquel se rajoute le prix du service présenté ci-dessus.
 
Faites savoir au syndic que vous refusez l’augmentation du contrat de télésurveillance générée par ce changement de tarif.
 
Nous vous invitons également à lire l’article sur les tarifs surtaxés spécifiques aux lignes de télésurveillance des ascenseurs : « Alerte aux tarifs surtaxés des lignes téléphoniques de télésurveillance : le cas KONE »