Les points clés à vérifier dans votre chaufferie pour éviter les mauvaises surprises

Version imprimableEnvoyer par email
Conseils de l'ARC
10/03/2017

Les points clés à vérifier dans votre chaufferie pour éviter les mauvaises surprises

 
Comme c’est le cas dans beaucoup d’autres domaines, les copropriétaires détectent souvent les problèmes de leur chaufferie quand le matériel tombe en panne, ou quand une facture anormalement élevée est réceptionnée. Bref, quand il est trop tard.
 
La plupart du temps, il est pourtant possible d’agir préventivement. Cela demande simplement de consacrer une dizaine de minutes par mois pour visiter la chaufferie. C’est (normalement) un endroit chaud et douillet l’hiver, frais et agréable l’été : on y est bien en toute saison !
 
La première fois, cela vous demandera probablement de suivre attentivement la visite avec le chauffagiste, et c’est très bien : il verra que vous avez l’intention de mieux comprendre ce qui se passe en chaufferie et de contrôler son entretien, et fera de lui-même plus attention. Cela l’inquiètera peut-être un peu, mais en lui posant des questions, vous le mettrez dans le rôle du « sachant ». À moins que ce ne soit un grincheux invétéré, il sera alors certainement satisfait de partager son savoir avec des personnes qui s’y intéressent.
 
Il est donc très utile de procéder à des vérifications périodiques à la portée de tous, si besoin, lisez ou relisez le chapitre 8 du « manuel de la rénovation » : www.arc-copro.com/vcke.