L’impact positif du théâtre forum dans les copropriétés en difficulté

Version imprimableEnvoyer par email
Actions de l'ARC
01/12/2017

L’impact positif du théâtre forum dans les copropriétés en difficulté

 
Qu’est-ce que le théâtre forum ?
 
Le théâtre-forum – ou théâtre de l’opprimé – a été introduit en 1960 au Brésil par Augusto Boal, dans un contexte de dictature militaire et de résistance.
Le déroulement du théâtre forum est centré sur la représentation d’une ou plusieurs saynètes (de 3 à 5 minutes chacune) jouées par des comédiens professionnels, évoquant des situations quotidiennes pouvant être vécues comme conflictuelles ou bloquées.
 
La question est alors : comment conduire à un changement ?
Le public n’est pas constitué de spectateurs passifs, mais de véritables acteurs prenant part au débat.
Jouées une première fois par les comédiens, c’est ensuite le public qui rejouera autant de fois que nécessaire, pour venir remplacer un personnage sur scène (ou en créer un nouveau) en vue de débloquer la situation.
Il s’agit de travailler ensemble à une transformation, pour débloquer une situation.

1/ Un besoin d’outils de mobilisation collective des copropriétaires et des locataires dans les copropriétés en difficulté

Au préalable, il convient de rappeler qu’une copropriété en difficulté ce n’est pas seulement un immeuble dégradé, c’est aussi une organisation sociale déstabilisée et un système de gouvernance et de gestion mis en péril par des déséquilibres financiers. Dans cette perspective, au-delà des travaux de requalification, de la maîtrise des charges et du recouvrement des impayés, la création d’une dynamique sociale collective au sein de la copropriété est nécessaire pour s’assurer d’un fonctionnement autonome de la copropriété et de ses instances de gestion et ainsi garantir la pérennité d’une action de redressement. Pourtant, cet aspect est encore peu répandu au sein des interventions publiques sur les copropriétés en difficulté.
 
Pour développer ces pratiques, l’ARC a souhaité s’engager dans la conception d’actions concrètes et facilement appropriables par les acteurs de l’intervention publique.
 
Dans ce but, la Fondation Abbé Pierre a soutenu en 2016-2017 un projet porté par notre association, la Compagnie NAJE et la sociologue spécialiste des copropriétés Sylvaine Le Garrec : expérimenter et valoriser le « théâtre forum » comme outil pour la mobilisation collective et le renforcement de l’action des habitants des copropriétés en difficultés.

2/ Deux expérimentations de « théâtre forum » dans les copropriétés en difficulté

Une première expérience de théâtre forum a ainsi été lancée en mars 2016 avec la Communauté d’Agglomération Creil Sud Oise (ACSO) lors d’un salon de la copropriété  durant lequel, la compagnie Naje a conçu et joué plusieurs scènes de théâtre forum portant sur les difficultés et les enjeux du « vivre ensemble » en copropriété : usage et appropriation des parties communes, difficulté des prises de décisions communes, engagement au sein du conseil syndical, etc..
 
C’est suite au bilan très prometteur de cette première expérience que l’exploration de cet outil a été poursuivie et adapté aux habitants et aux situations particulières des copropriétés en difficulté, en partenariat avec deux collectivités locales – la communauté d’agglomération Creil Sud Oise et la Ville d’Épinay-sur-Seine (93) :
  • un îlot de toutes petites copropriétés anciennes dégradées (moins de 10 lots) dans le centre ancien de Montataire (ACSO), souvent « désorganisées » (absence de syndic, de conseil syndical et d’assemblée générale) ;
  • les trois copropriétés Quétigny à Épinay-sur-Seine, composées d’environ 500 lots, et sous Plan de Sauvegarde depuis 2015.
Pour mettre en place des pièces représentatives du quotidien des résidents, la compagnie Naje a mené plusieurs entretiens avec les acteurs du territoire (opérateur du Plan de Sauvegarde, gardiens, …). Les représentations ont respectivement eu lieu les 4 et 11 février 2017.

3/ Un bilan très positif de cette première expérimentation

Ces actions ont démontré que le théâtre forum avait tout son sens au sein d’un dispositif d’intervention publique visant à la requalification de copropriétés en difficultés et qu’il constituait un outil puissant de mobilisation et de « mise en action » des copropriétaires : dans un cadre où la parole habitante est mise sur le devant de la scène, le public est en effet amené à dépasser le constat des problèmes et le registre de la plainte pour imaginer et proposer des solutions concrètes :
  • à Montataire, le théâtre-forum a permis de faire prendre conscience aux copropriétaires qu’ils vivaient en copropriété et des risques de la situation dans laquelle ils se trouvaient: ils ont ainsi pu être accompagnés par la ville - avec laquelle une relation de confiance s’est instaurée-  dans la remise en fonctionnement de leur copropriété ;
  • à Epinay, le théâtre-forum a abouti à la mise en place d’actions par le conseil syndical : facilitation de la compréhension des charges par les copropriétaires, communication sur le vivre-ensemble à l’intention de l’ensemble des résidents et mise en place d’un conseil syndical consultatif dans la copropriété placée sous administration provisoire.
 
 
Et maintenant ?
 
Cette expérimentation de « théâtre forum » adaptée aux copropriétés en difficulté a suscité l’intérêt des organisateurs du forum des politiques de l’habitat privé qui ont invité l’équipe du projet à valoriser cette expérience lors de leur 5eme rencontre « Innover dans l’habitat » du 22 mars 2017.
 
À la suite de cette conférence, les services de l’Établissement Public Territorial Est Ensemble ont contacté l’ARC pour réfléchir à la possibilité de mettre en place le théâtre-forum sur les copropriétés en difficulté de leur territoire, afin de favoriser la mobilisation collective et ainsi, assurer  la pérennité du redressement des copropriétés faisant l’objet d’une intervention publique. Un projet est ainsi en cours à Bondy. Débutée cet automne, la représentation aura lieu début février 2018.