A COMPTER DU MARDI 29 JANVIER 2019, LA NOUVELLE ADRESSE DE L'ARC EST AU 7 RUE DE THIONVILLE, 75019 PARIS

Un témoignage sympathique et touchant concernant la deuxième journée écolière qui nous encourage à continuer

Version imprimableEnvoyer par email
Actions de l'ARC
19/02/2019

Un témoignage sympathique et touchant concernant la deuxième journée écolière qui nous encourage à continuer

 
Lorsque l’ARC lance un nouveau projet, c’est avec toute sa conviction et son professionnalisme qu’elle essaie de le mener à bien.
 
C’est dans cet esprit que nous avons organisé la deuxième journée écolière qui consiste sur une journée à traiter d’un sujet pointu en mode écolier : table individuelle pour chacun des « élèves adhérents », une projection sur tableau géant et un professeur qui essaie d’être pédagogue afin de transmettre le savoir surtout lorsqu’il s’agit de notions complexes.
 
Afin de vérifier si les élèves adhérents ont apprécié cette journée, nous leur avons demandé leur appréciation.
 
Nous sommes heureux de constater une satisfaction générale et même un enthousiasme des adhérents à suivre d’autres formations qui répondent au même concept.
 
A titre d’illustration, nous avons sélectionné un commentaire tout à fait original de l’un de nos adhérents que nous ne résistons pas à vous partager.

I. Le style oneman show : l'A.R(o)C(k). roll

Voici donc le mail reçu d’un adhérent :
 
« […] merci avant tout pour votre énergie et votre engagement qui ont rassemblé la nombreuse assistance studieuse du 22 janvier, malgré la neige.
 
Le style de one-man-show de M. Emile Hagège, digne d'un batteur de jazz dynamisant, est époustouflant ( l'A.R(o)C(k). roll ? ), en plus des contenus qu'il permet de faire passer et qui sont très bien exposés dans la brochure que l'on peut relire chez soi et dont chaque élément apparaissait pas à pas en grand sur trois écrans. On ne peut qu'acquiescer et adhérer à la patience et à la dépense de temps et d'abnégation d'une telle pédagogie si évidemment empathique et qui parvient à se personnaliser __ quasi jusqu'au gag digne d'un Boujenah ( c'est de ma part un compliment ) : chaque fois satisfaire l'un après l'autre en prenant un soin remarqué à n'en frustrer aucun, tous ces doigts levés avec une conviction d'élèves attentifs qui rajeunit certainement les artères de cette classe d'âge ( l'adhésion à l'A.R.C. devrait être remboursée par la Sécurité Sociale ), et chaque fois avec un systématique « Oh la la, quelle bonne question ! » puis répondre en démontant et démontrant par “a” plus “b” que ça ne tenait pas debout. J'adore. On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre __ mauvaise traduction triste d'un joli proverbe latin plus sympathique : on attire les abeilles avec du miel. Pas mal, réussir à se faire un prénom après le grand Claude Hagège (natif de ma chère Carthage), auquel je voue une vénération d'admiration absolue. 
 
Cela dit, les syndics non-professionnels pouvaient se sentir marginalisés, sinon exclus __ quoique tout à fait concernés : en sursautant d'horreur, de répulsion, de dégoût devant le rappel sans cesse des malignités infernales, diaboliques, sataniques des syndics “professionnels-d'abord-de-leurs-intérêts”.
 
Existe-t-il un format de formation et/ou de confirmation, par l'A.R.C., pour les syndicats de copropriétaires libérés, auto-gérés ?  
 
Pourquoi ne pas profiter du "grand débat national pour foncer dans la brèche en tant qu'A.R.C., drapeau au vent ?
 
 
Bon courage, et très cordialement. »

III. Une réponse de la direction

Cher adhérent,
 
Il est de notre devoir de nous « défoncer » pour apporter à nos adhérents une qualité de service irréprochable.
 
Nous sommes conscients que les syndics professionnels disposent de plusieurs supports et plateformes juridiques, comptables ou techniques pour être conseillés dans les diverses actions qu’ils mènent, même celles qui peuvent être préjudiciables pour les syndicats des copropriétaires.
 
C’est à ce titre qu’il est de notre devoir d’apporter aux conseillers syndicaux et en premier lieu à nos adhérents le maximum d’informations et d’alertes pour qu’ils soient toujours avisés de l’évolution des situations dans le but d’être un réel contrepouvoir dans le cadre de leur mission légale de contrôle et d’assistance du syndic.
 
Notre philosophie est de considérer qu’à partir du moment où les notions sont bien maîtrisées, il est alors facile pour nous de les enseigner de manière détendue et pédagogique.
 
C’est dans ce cadre que nous essayons de rédiger nos guides et de développer nos formations.
 
Nous sommes heureux de lire qu’en plus d’avoir apprécié la journée, vous avez passé un agréable moment avec un « Boujenah ».
 
Je n’ai plus qu’à vous inviter à la prochaine journée écolière (troisième) qui se déroulera le 21 mars 2019 sur les contrats d’assurance et la gestion des sinistres en copropriété.
 
Ce qui est sûr que vous apprendrez beaucoup toujours de manière pédagogique et ludique, sachant que pour cette journée écolière nous avons fait appel à une experte du sujet qui est, en plus, formatrice.
 
Merci pour vos encouragements qui nous vont droit au cœur.
 
La Direction de l’ARC