Les nouveaux statuts de l’ARC

Version imprimableEnvoyer par email
Mardi, 14 Octobre, 2014

Les nouveaux statuts de l’ARC

 
Au cours de son assemblée générale extraordinaire, l’ARC a amélioré sensiblement ses statuts. D’un côté elle a réduit le poids des adhérents « individuels » au Conseil d’Administration, de l’autre elle a mis en place des règles permettant des relations harmonieuses et efficaces entre le Conseil d’Administration de l’association, la Direction générale et les salariés.
 
En ce qui concerne les adhérents individuels (qui représentent 7 % des adhérents et 0,40 % de cotisations) l’assemblée générale a tenu à rappeler :
 
  • que l’ARC était d’abord et essentiellement une association de responsables de copropriété (conseils syndicaux et syndics bénévoles) ;
  • que les adhérents individuels devaient :
  • soit renter au conseil syndical de leur copropriété ;
  • soit (en cas de passivité du conseil syndical ou de collusion avec le syndic) engager une démarche avec d’autres copropriétaires (un « groupe » de copropriétaires) pour améliorer le fonctionnement de la copropriété.
 
L’ARC a d’ailleurs mis en place pour cela une adhésion de groupe (voir : www.unarc.fr/yc7t) qui permet de répondre à toutes les questions que pourrait se poser un groupe de copropriétaires (encore minoritaires pour devenir majoritaires).
 
Les adhérents intéressés peuvent découvrir les nouveaux statuts de l’ARC et dans la partie du site consacrés à l’ARC : « Mentions légales » .