Des remerciements qui nous font « chaud au cœur »

Version imprimableEnvoyer par email
Actions de l'ARC
31/03/2017

Des remerciements qui nous font « chaud au cœur »

 
Nous sommes tout particulièrement satisfaits lorsqu’un adhérent nous informe que grâce aux conseils et actions de l’ARC, sa copropriété a pu éviter des abus ou mieux encore, réaliser des économies substantielles.
 
Voici donc le témoignage d’un de nos adhérents, qui en lisant attentivement les articles publiés sur notre site internet www.arc-copro.fr a pu non seulement déjouer un abus commis par son syndic, mais en plus réaliser une jolie économie au profit du syndicat de copropriétaires.
  1. Un témoignage qui nous touche particulièrement

« Chers amis de l'ARC
 
Une fois de plus, l'ARC nous a donné des éléments pour contester une facturation très élevée de notre syndic concernant l'immatriculation de notre copropriété au registre des copropriétés.
 
Dans les comptes 2016, j'ai trouvé une facture de 684 euros "Immatriculation Registre copropriétés", soit l'équivalent de 6 heures de travail d'un gestionnaire !
 
Dans les remarques faites en février, j'ai contesté la facture en indiquant que l'ARC évaluait le temps nécessaire à 1h. de travail environ, ce qui était très loin des 6h. facturées...
 
Quelques jours après, lors d'un RV avec notre gestionnaire, celle-ci s'était renseignée et m'a indiqué qu'effectivement c'était élevé mais qu'il y avait plusieurs étapes, qu'il fallait rechercher des données, qu'ils avaient pris une personne en supplément pour le faire etc.
 
Au final, la facture a été divisée par 2, ce qui est déjà plus raisonnable même si c'est encore élevé. J'ai accepté car nous allons proposer un changement de syndic à la prochaine AG et il vaut mieux approuver les comptes de l'exercice passé.
 
La cotisation de l'année est déjà remboursée : merci l'ARC !
 
Pour information, le syndic pressenti indique un montant de 500€ pour l'immatriculation initiale de la copropriété dans son contrat. Ce sera déjà fait et pour moins cher !
 
Encore merci pour tout ce que vous apportez à vos adhérents, le dossier sur les répartiteurs de frais de chaleur nous avait été également d'une grande utilité l'année dernière.
 
Cordialement.»
  1. Des actions de l’ARC qui vont s’intensifier

Nous sommes conscients qu’il existe aujourd’hui très peu d’associations indépendantes qui défendent sans compromis l’intérêt des syndicats de copropriétaires. Les enjeux financiers et les lobbys sont tellement puissants que certaines d’entre elles ont tendance à être conciliantes, pensant qu’il vaut mieux négocier que d’être en opposition.
 
Ici à l’ARC, notre position reste inchangée.
 
Le syndicat de copropriétaires n’a pas à être « la poule aux œufs d’or » ni des syndics professionnels, ni des sociétés commerciales, ni même des pouvoirs publics.
 
C’est pour cela que nous allons intensifier nos moyens de communication pour informer au mieux les copropriétaires non seulement sur les abus actuellement constatés mais aussi sur ceux à venir.
 
Nous vous rappelons l’organisation de divers colloques qui vont se tenir tout au long des mois à venir ainsi que la mise en place d’une petite nouveauté qui sera prochainement diffusée sur le site de l’ARC.
 
Il s’agit d’un « abus-reportage » sous forme de clip, permettant de mieux comprendre les énormités commises par les professionnels. A suivre donc...
 
Et bien sûr, pour finir, bravo à cet adhérent pour son action et son témoignage qui touche l’ensemble des acteurs de l’ARC.