L’au-revoir sympathique d’un copropriétaire adhérent

Version imprimableEnvoyer par email
Samedi, 17 Septembre, 2011

L’au-revoir sympathique d’un copropriétaire adhérent

 

 
Voici un des nombreux mails reçu cet été qui nous fait chaud au cœur.
 
« Messieurs,
Venant de quitter la France et résidant désormais en maison individuelle, je vous adresse ce mail d’au-revoir et de remerciement.
Je tiens, en effet,  à vous remercier pour la qualité de vos publications ; j’ai beaucoup appris ; en fait, grâce à vous, je connais mieux le droit de la copropriété que le syndic !!!
Dans les points qui restent à améliorer rapidement :
  • interdiction de donner le quitus de sa gestion au syndic ; ceci doit être dans la loi ;
  • interdiction de demander une dérogation à l’obligation d’avoir un compte bancaire au nom du syndicat des copropriétaires (dans les faits, le syndic ayant un compte commun mentionne des mouvements, qui ne correspondent pas toujours à de réelles dépenses) ;
  • déduction fiscale, pour chacun des copropriétaires, d’une quote part des travaux communs liés aux économies d’énergie (isolation, chauffage...).
Merci encore ; c’est avec grand intérêt que je lisais votre revue, ou que j’ai écouté vos conférences lors de vos salons.
Très cordialement.
M.............
 
PS : de votre fait, notre syndic – au demeurant excellent – m’appelait « son bourreau préféré ».

Merci à cet adhérent expatrié pour la gentillesse de ses propos et pour la confiance témoignée.