Abus 1472 Des « abus en vrac » utiles jusqu’en Amérique

23/07/2008 Actions Action

ARC Abus n°1472: 16 07 08/© Des « abus en vrac » utiles jusqu’en Amérique  
 
  • Voici un syndic qui a été condamné plusieurs fois, dont une à l’occasion de l’affaire TECHNIQUE-PLASTIQUE, et qui s’appelle Patrick Saint-Michel.
  • À l’époque, nous avions (d’ailleurs bien avant les jugements) entraîné la faillite de ce cabinet en alertant nos adhérents sur ses agissements et en les incitant à quitter ce syndic.
  • Nous avions par la suite retrouvé ce syndic à la GUADELOUPE, avions suivi ses nouvelles frasques et en avions fait un abus ( abus n° 584, comme le temps passe) pour alerter les copropriétaires et leur éviter de nouveaux ennuis. 
  • Ce syndic - ayant sans doute toujours des vilaines choses à se reprocher et se sentant définitivement « grillé » sur le territoire français - a donc continué sa fuite salutaire (pour lui). Vers le grand nord, le voici, maintenant, arrivé au Québec !
  • Mais pas de chance pour notre syndic délinquant, multirécidiviste laissé en liberté : nos amis Québécois ont - grâce à notre site qu’ils pratiquent assidûment - pu repérer immédiatement notre homme et alerter les futures « victimes». Voici en effet, ce qu’on peut lire dans le bulletin de l’Association des Syndicats de Copropriété du Québec du mois de juin 2008 :
« Prudence dans la gérance. Un ex-syndic de France se retrouve ici à Montréal offrant ses services de gérance de copropriété. Le nom de la firme est AMA IMMO et son président s’appelle Patrick SAINT MICHEL. Extrême prudence sil vous plaît. Avant de signer quoi que ce soit avec cette firme, communiquez avec nous. Voir , en effet : abus584  »   Oui, comme disent nos amis Québécois, avec l’accent : « Prudince dans la gérince »…