Abus 1483 Madame BOUTIN, les gardiens et les copropriétés

23/07/2008 Abus Abus

ARC Abus n°1483: 23 07 08/©

Madame BOUTIN, les gardiens et les copropriétés

 
  Comme à peu près tous les ans à la même époque, un ministre revient sur le problème des gardiens d’immeuble privés. Cette fois-ci c’est Madame BOUTIN avec une idée derrière la tête : utiliser les gardiens pour assurer une « aide » personnelle aux personnes âgées, non plus (comme cela se passe aujourd’hui) de façon « officieuse » (petits services rémunérés au « noir ») mais de façon « officielle ». Cette idée n’est d’ailleurs pas nouvelle, contrairement à ce qu’on pense. Il faut cependant faire très attention et éviter deux écueils, c’est-à-dire :
  • d’une part de mélanger les genres (travail pour la copropriété et aide à la personne) ;
  • d’autre part de minimiser le coût  réel d’un gardien (ce qu’ont tendance à faire les personnes favorables au « retour des gardiens » surtout quand elles ne payent pas les charges correspondantes).
Madame BOUTIN a chargé Philippe PELLETIER, par ailleurs Président de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), d’une étude sur le sujet, un rapport devant être remis en octobre prochain. En attendant d’être auditionnés en tant que membre de la Commission Paritaire Mixte de la Convention Collective Nationale, nous avons rédigé un article pour donner les VRAIS chiffres concernant le coût d’un gardien (car il ne nous semble pas souhaitable de laisser circuler des chiffres très inférieurs à la réalité) et inviter à la prudence ceux qui ne sont que les « conseillers » et pas les « payeurs ». Votre notre dossier du mois de septembre 2008 (en avant première).