ABUS 3484 Syndics, inventez autre chose..., s’il vous-plaît

11/07/2013 Abus Abus

ABUS 3484 Syndics, inventez autre chose..., s’il vous-plaît

      On est vraiment confondu par la faiblesse (voire le ridicule) des arguments opposés par les syndics professionnels et leurs fédérations au volet de la loi DUFLOT concernant la copropriété : sur la fin de la dérogation possible au compte séparé (que les syndics - allez savoir pourquoi - ne digèrent pas) ils ne décolèrent pas (ce qui est bon signe) et inventent n’importe quoi pour tenter d’affoler le bon peuple (en l’occurrence, nous...).   Le Président de l’UNIS, Monsieur Étienne GINOT, ose, par exemple, proférer cette énormité (NICE Matin du 6 juillet) :     « La copropriété est-elle également concernée par les changements ?   Oui, là encore, il y a danger. On reproche souvent aux syndics leur absence de transparence. En ce domaine, la loi DUFLOT ne règle rien. Elle impose notamment que chaque copropriété gérée par un même syndic soit en compte séparé. Cela va entraîner plus de travail pour les banques, lesquelles, à l’arrivée, vont récupérer la manne en multipliant les frais bancaires. Ce n’est pas non plus comme ça qu’on va contrôler le syndic... ».       En fait si les syndics sont contre le compte séparé, c’est tout simplement pour éviter que les banques n’en « profitent ».   Ah ! Les braves syndics que voici.