ABUS 3742 SERGIC, syndic ?

17/07/2014 Abus

ABUS 3742   SERGIC, syndic ?   Oui a-t-on vraiment affaire à un syndic ou simplement au fils spirituel du Sapeur Camembert ? C’est ce que se demande un adhérent qui nous adresse le texte ci-dessous, en nous disant :   « Bonjour,   Il y a mieux encore que le problème des archives dont vous faites étant dans votre abus numéro 3737 (www.unarc.fr/tw2v). Il y a aussi celui du compte séparé. Lisez ce qui suit ».   Voici en effet l’incroyable résolution rédigée par SERGIC et reçue le 2 juillet dernier par cet adhérent.   Lisez, en effet, et ne croyez surtout pas que vous êtes victime d’un trouble de la vision.   « Conditions de majorité de l’Article 25.   L’Assemblée générale, informée des dispositions de la loi SRU et des futures dispositions de la loi ALUR, décide d’ouvrir un compte bancaire séparé au nom du SDC et opte pour la gestion d’un compte bancaire individualisé intitulé…   Les charges et les produits éventuels provenant de la gestion ou du fonctionnement de ce compte sont à la charge et/ou au bénéfice du syndic.   La comptabilité de l’immeuble reste indépendante de celle des autres Copropriétés et sert exclusivement aux opérations de votre Syndicat. Ce compte bancaire bénéficie de la garantie SOCAMAB Assurances.   Après promulgation de la loi ALUR, l’Assemblée générale donne mandat au Syndic d’ouvrir un compte bancaire séparé au nom du SDC dans la banque de son choix dans les délais fixés par la loi ».   Comme dit notre adhérent : « bonne rigolade » ! Effectivement, mais quand même.  
  1. Confondre (volontairement sans doute) « compte bancaire séparé » et « compte individualisé », il fallait déjà oser.
 
  1. Mais c’est surtout le dernier paragraphe qui est renversant : quels sont les délais ? Le syndic ne prend pas la peine de le dire. À quelles conditions tarifaires ? Là encore, rien, ce qui est (très) mauvais signe.
Et en ce qui concerne la banque, c’est encore mieux, car la loi prévoit pourtant que l’assemblée générale peut décider du choix du banquier. Mais pas chez SERGIC qui préfère imposer sans vote, ceci dans UNE SEULE RÉSOLUTION globale (nouvelle illégalité).   Chez SERGIC on (re)fait la loi, c’est beaucoup plus simple que de la respecter.  

Mots clés associés

groupe SERGIC