ABUS 3785 CITYA : comment utiliser une des illégalités de CITYA pour vous payer deux années de cotisation collective annuelle à l’ARC

Version imprimableEnvoyer par email
Abus
10/10/2014

ABUS 3785 CITYA : comment utiliser une des illégalités de CITYA pour vous payer deux années de cotisation collective annuelle à l’ARC

 
 
 Nous recevons beaucoup de mails d’adhérents qui ont CITYA comme syndic ou -souvent - qui ONT EU CITYA (passé qu’ils ne regrettent pas).
 
L’un d’eux nous écrit ceci :
 
« Une entourloupe de CITYA - que j’ai retrouvé chez d’autres copropriétés de CITYA grâce à votre forum unarcom, est celle-ci : CITYA a fait prendre à la copropriété une assurance de protection juridique sans aucune décision d’assemblée générale (à la fois inutile, très peu intéressante et chère). Chez nous c’était 459 € pour 41 lots.
 
Nous avons exigé le remboursement en assemblée générale. CITYA a tenté de résister, mais l’illégalité était trop grosse. D’autant qu’une clause prévoyait que cette protection juridique ne permettait pas à la copropriété d’engager la responsabilité du syndic.
 
  • cotisation annuelle ARC : 99 € + 4 € x41 = 263 €
  • remboursement : 459 €.
 
Merci de transmettre ce « bon conseil » aux clients de CITYA.
 
Bien cordialement ».
 
Ceci dit, chez CITYA entre les DUER facturés illégalement, les PPRP, les contrats d’archives dormantes, les contrats de termites sur parties communes et sans parler des registres de sécurité et extincteurs au double de leur prix, etc., etc., ce n’est pas deux cotisations à l’ARC qu’on peut facilement récupérer, mais 10, 20, 30… cotisations.
 
Voir (entre autres) :