Abus n° 3292 : « L’Ordre des syndics uniquement entre nous » disent les professionnels ; « surtout pas les copropriétaires »

22/11/2012 Abus Abus

3292

« L’Ordre des syndics uniquement entre nous » disent les professionnels ; « surtout pas les copropriétaires »

    Dans une interview accordée au journal JURIS-Hebdo du 13 novembre 2012, un ancien dirigeant du groupe FONCIA passé ensuite chez TAGERIM lance cet aveu au sujet de la composition de l’Ordre des professionnels de l’Immobilier (défense de rigoler) qu’il appelle de ses vœux :   « Pour ma part, je considère qu’il ne faut pas accorder de sièges aux organisations de consommateurs dans ce conseil supérieur. Un ordre se fonde en effet sur une délégation accordée par les pouvoirs publics à une profession pour s’organiser et se contrôler, mais sans les consommateurs ».   C’est vrai ! quoi. De quoi se mêlent-ils ces « consommateurs » ? On est si bien entre nous, professionnels, à « se contrôler » [voir, par exemple, les contrôles tellement efficaces exercés par la FNAIM sur ASC-Groupe ; abus numéros 2886 et 2939 et nos communiqués de Presse abus numéro 3285 intitulés : « Honte à la FNAIM »].