Audit énergétique : demandez les subventions

04/06/2012 Dossiers conseils Dossier conseils

Audit énergétique : demandez les subventions

 

Actuellement certains syndics proposent des « audits énergétiques » au vote des assemblées générales sur la base du décret du 27 janvier 2012 :

(voir notre article :http://arc-copro.fr/site/actual/actudumo/0212/audit.htm).

Il faut savoir deux choses :

  1. L’arrêté d’application du décret n’est toujours pas sorti, ce qui fait que si le syndic vous propose un tel audit, soit lui, soit le bureau d’études, soit les deux, sont malhonnêtes.

  1. Ces audits pourront être subventionnés par les délégations régionales de l’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie) et les régions, mais sous conditions.

Or la plupart de temps les syndics et les bureaux d’études ne remplissent pas les conditions et le syndicat ne touchera donc aucune subvention.

« Ce n’est pas grave disent les syndics ; « mon » audit ne coûte (par exemple) que 3 000 euros, alors que l’audit ADEME coûte 4 000 euros ».

D’accord, mais l’audit ADEME peut-être subventionné - dans ce cas - 2 000 euros, ce qui laisse une charge de 2 000 euros au lieu de 3 000 euros.

Soyez vigilants. Refusez pour le moment toute proposition et relisez notre article : LIEN « Audit énergétique obligatoire : le décret est paru ; restez zen et venez nous voir ».

Et si vous voulez absolument faire un audit, dites au syndic que vous voulez un audit subventionné et faites le noter explicitement dans la décision d’assemblée générale. Si le syndic ne fait pas ce qu’il faut, vous pouvez alors lui reparler de cette décision et lui demander de prendre en charge le manque à gagner.