A COMPTER DU MARDI 29 JANVIER 2019, LA NOUVELLE ADRESSE DE L'ARC EST AU 7 RUE DE THIONVILLE, 75019 PARIS

Comment trouver un bon syndic avec l’ARC ?

Version imprimableEnvoyer par email
Conseils de l'ARC
01/11/2012

Comment trouver un bon syndic avec l’ARC ?

 
Attention : voici plusieurs fois qu’on nous signale tel ou tel syndic qui mentionne dans son contrat : « Mon contrat a été cautionné par l’ARC ou une association membre de l’UNARC ».
 
Méfiez-vous de ce genre de formule. Nous ne « cautionnons » aucun contrat et encore moins ceux des syndics. Faites-nous remonter l’information pour que nous puisions intervenir.
 
I. Comment trouver un bon syndic et éviter les « moins bons » ?
 
Le seul dispositif qui est très efficace et que nous avons mis au point pour faire le « tri » est le site d’échange entre adhérents : unarcom.fr.
 
Voici comment cela fonctionne.
 
II. Les adhérents de l’ARC « notent » les syndics
 
 
L’ARC  a mis en place un Forum sécurisé intitulé « UNARCOM.fr » dans lequel seuls les adhérents collectifs de l’UNARC peuvent converser entre eux. Il n’y a donc pas de risque de piratage ou d’usurpation d’identité. Ce site a pour fonction principale de favoriser l’échange entre responsables de copropriété afin de diffuser des alertes en cas d’abus de syndics ou de sociétés. Par ailleurs, ce site offre la possibilité d’avoir un classement des syndics en fonction de six critères :
  1. Réactivité.
  2. Relation avec le conseil syndical.
  3. Gestion courante.
  4. Transparence financière.
  5. Gestion des impayés.
  6. Gestion des travaux.
 
Chaque conseil syndical est invité à noter son syndic en fonction de ces six critères qui vont de une étoile rouge (très médiocres) à cinq étoiles vertes (très bon).
 
Le responsable de copropriété qui souhaite avoir plus de précisions sur les appréciations déposées sur le site pourra se connecter au forum qui concerne ce syndic puis, éventuellement échanger directement avec le ou les conseil(s) syndical (aux) à l’origine de ces évaluations.
 
Bien entendu, ces éléments ne restent qu’un baromètre qu’il faudra valider par des investigations complémentaires dont vous trouverez le contenu dans l’insdispensable guide de l’ARC s’intitulant LIEN « Comment bien choisir son syndic de copropriété ? »
 
Voyons comment bien utiliser le site www.unarccom.fr
 
III. Comment faire pratiquement
 
 
  1. Tout d’abord, il faut s’inscrire sur l’adresse suivante :
 
 
  1. Ensuite, il suffit tout simplement de se rendre en bas à gauche et cliquer sur « classement national »
 
 
  1. Pour se mettre en relation avec les membres du conseil syndical auteur des appréciations, il suffit de suivre les étapes suivantes :
 
  1. Se rendre à droite de la page et cliquer  «sur changer de syndic » ;
 
  1. Cliquez sur « rechercher votre syndic dans la liste », et sélectionnez le nom du syndic évalué. Par ce procédé, vous serez sur le forum spécial de ce syndic et serez alors en relation avec les conseillers syndicaux ayant ce syndic en commun.
 
  1. Il vous suffira alors de « créer un nouveau sujet » afin d’inviter les conseillers syndicaux ayant apporté des appréciations sur ce syndic à s’expliquer sur les appréciations portées et à rentrer en contact avec vous.
 
 
 
 
Ce service gratuit est dédié uniquement aux adhérents collectifs de l’ARC et l’UNARC.
 
Alors un conseil : profitez-en !!!
 
À noter aussi pour ceux qui se demandent comment trouver un BON syndic, notre incontournable :
 
« Bien choisir son syndic de copropriété ». Editions VUIBERT. Novembre 2011)
 
Voir le sommaire complet :
 
Introduction
     
Première partie
Qui sont les syndics aujourd'hui ?
   
Chapitre 1 - Les syndics professionnels et les obligations qui pèsent sur eux     
Les syndics professionnels     
La possession d'une carte est-elle une garantie ?     
La préfecture exerce-t-elle un contrôle ?     
 
Chapitre 2 - L'histoire des syndics
Du syndic de papa au syndic d'aujourd'hui      
L'évolution des syndics en trente ans     
Le temps des gestionnaires     
Gros, petits et moyens syndics : leurs objectifs, leur logique    
 
Deuxième partie
La qualité de la gestion des copropriétés : généralités
 
Chapitre 3 - À chacun son syndic. Les quatre niveaux de difficulté de la gestion d'une copropriété     
Chapitre 4 - Trois axes à suivre pour une bonne gestion