CONSEIL N° 3027 - Ascensoriste « malin » et loi CHATEL : la DGCCRF donne entièrement raison à l’ARC

03/07/2012 Dossier conseils

CONSEIL N° 3027 - Ascensoriste « malin » et loi CHATEL : la DGCCRF donne entièrement raison à l’ARC

 

I. Retour sur les ascensoristes   Les grands ascensoristes sont des gens très malins (pour notre malheur) et avaient inventé un moyen de contourner la loi CHATEL particulièrement révoltant (voir notre LIEN abus numéro 2894 qui vous en dira plus que nécessaire).   II. Action de l’ARC et de l’UNARC   Vous nous connaissez : face à ces entourloupes de bas étages nous nous indignons mais surtout nous agissons :   a) un argumentaire particulièrement convaincant avait été élaboré à l’attention de nos chers adhérents ; b) une saisine de la DGCCRF avait été lancée par notre Président, Fernand Champavier et la Présidente de l’UNARC Ketty Even.   III. Une réponse très satisfaisante de la DGCCRF   Nous venons de recevoir une réponse très claire de la DGCCRF et sommes donc tout à fait ravis de la  livrer à nos adhérents et lecteurs.   Conséquence : si un ascensoriste refuse d’accepter votre résiliation et vous oppose sa facture « maline », photocopiez-lui ce courrier et - si ce n’est pas encore fait -pensez à adhérer à l’ARC ou à une association membre de l’UNARC.   Voici la réponse de la DGCCRF :