ABUS N° 3252 : Les syndics, le DUER, la médecine du travail

27/09/2012 Actions Action

ABUS N° 3252 : Les syndics, le DUER, la médecine du travail

  Lorsque les obligations légales peuvent rapporter de l’argent à nos chers syndics, c’est fou comme ils sont actifs.   Lorsque ce n’est pas le cas, c’est une autre histoire.   Prenons l’établissement et la mise à jour du D.U.E.R.S.S.T. (Document Unique d’Évaluation des Risques pour la Santé et la Sécurité des Travailleurs).   Depuis que les syndics DOIVENT assurer cette tâche dans le cadre de leurs honoraires de base, la plupart ne font plus rien et ne mettent pas à jour le document.   En cas de problème, cela pourrait d’ailleurs se retourner contre la copropriété concernée (une des mille et une raisons qui expliquent qu’il ne faut jamais voter le quitus à son syndic).   Par ailleurs, nos contrôleurs de comptes nous signalent aussi de nombreux problèmes avec la médecine du travail.   Là aussi, comme il n’y a aucune possibilité pour le syndic de facturer des vacations supplémentaires, il est apparu que la gestion de cette tâche était assez souvent mal assurée, voire pas du tout, ce qui pourrait poser problème le moment venu.   Nous mettons en ligne sur notre «  adhérent » un article à ce sujet.   Voir : Les syndics et la médecine du travail