Négociation du prix du gaz : « Y’a le feu »

Version imprimableEnvoyer par email
Actualités
04/11/2014

Négociation du prix du gaz : « Y’a le feu »

 
Ci-dessous un petit article extrait du mensuel le « PARTICULIER Immobilier » qui confirme l’action essentielle de l’ARC, dans ce domaine également, et l’urgence qu’il y a, pour les copropriétés, à se mettre vite en règle.
 
« Contrat de fourniture de gaz.
L’heure du choix
 
« La loi Hamon du 17 mars 2014 sonne le glas des tarifs réglementés (Gaz de France) pour les copropriétés disposant d'un chauffage collectif au gaz, dont les contrats expirent le 31 décembre 2014, si elles consomment plus de 200000 kWh/an (énergie nécessaire pour chauffer un peu plus d'une dizaine de logements en moyenne), et le 31 décembre 2015 si elles consomment entre 190000 et 200000 KWh/an. Pour faciliter un éventuel appel d’offres, l’ARC propose à ses adhérents un site, Copro-gaz.fr, qui met en concurrence une dizaine de fournisseurs alternatifs avec, à la clé, une promesse de tarifs inférieurs de 15 % à 20 % aux tarifs réglementés.
 
De son côté, FONCIA annonce avoir lancé une consultation nationale auprès des différents fournisseurs lui permettant, grâce au nombre de copropriétés gérées, de proposer une réduction de la dépense collective allant de 11 % a 17 % selon les zones.
 
Quant aux copropriétaires, ils doivent garder en mémoire que le choix leur appartient in fine, même s’ils doivent hâter le pas s’ils doivent conclure un nouveau contrat avant le 1'" janvier 2015».
 
Vous aurez remarqué : ARC : moins 15 à moins 20 %, FONCIA, premier syndic de France : moins 11 à 17 %...
 
Voir aussi : "Les tarifs réglementés du gaz augmentent : comment échapper aux augmentations ?"www.unarc.fr/x1sg