Qu’attendez-vous pour obliger votre syndic à sortir rapidement des tarifs réglementés de vente du gaz naturel ?

31/03/2015 Actions et Actus

Qu’attendez-vous pour obliger votre syndic à sortir rapidement

des tarifs réglementés de vente du gaz naturel ?

  Les tarifs réglementés de gaz naturel, hors taxes augmentent le 1er avril de 0,7% par rapport à ceux du 1er mars 2015, pour les foyers qui se chauffent au gaz. Cette hausse s’inscrit dans un contexte où les livraisons de gaz en provenance des Pays-Bas sont réduites, les prix du pétrole ont légèrement augmenté en février et la crise russo-ukrainienne perdure. Depuis le 1er janvier 2014, les tarifs ont diminué en moyenne de 6,8%.         Il y a  encore des copropriétés consommant plus de 200 MWh par an de gaz naturel pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire qui doivent supporter les tarifs très élevés de l’offre de marché transitoire de GDF/SUEZ qui prend fin, sans possibilité de la prolonger, le 30 juin 2015.   Dans la plupart des cas, cette solution très défavorable pour les copropriétaires, qui ne peuvent ainsi bénéficier d’une réduction de leurs charges de chauffage de 15 à 20% depuis le 1er janvier 2015 (ou même avant cette échéance), résulte de l’inertie et même de la carence du syndic en matière d’information de la copropriété sur l’obligation de sortir des tarifs réglementés.   Aussi, l’ARC recommande aux copropriétés concernées  de :               - questionner le syndic lors du contrôle des comptes annuel sur les tarifs de l’offre de marché transitoire ;               - mettre en exergue lors de la prochaine assemblée générale le fait que le syndic n’a pas fait ce que toute copropriété attend de lui, c’est-à-dire obtenir les meilleurs tarifs possibles auprès des fournisseurs et des entreprises ;                 - faire voter lors de prochaine assemblée générale un mandat au conseil syndical pour          effectuer une mise en concurrence via le site www.copro-gaz.fr afin de choisir l’opérateur le       plus performant pour assurer la fourniture du gaz naturel à compter du 1er juillet 2015. Et à toutes les autres copropriétés chauffées au gaz, l’ARC recommande également de sortir au plus tôt des tarifs réglementés afin d’obtenir une réduction significative de leurs charges de chauffage.