ABUS N° 4391 : Une attestation payante de la banque Palatine et qui n’atteste de rien

Version imprimableEnvoyer par email
Abus
24/07/2018

ABUS N° 4391 : Une attestation payante de la banque Palatine et qui n’atteste de rien

 
On peut légitimement espérer qu’un établissement bancaire émette des documents fiables dans lesquels il n’existe pas d’ambiguïté surtout lorsqu’il s’agit d’une attestation.
 
Et pourtant, comme nous allons le constater, la banque Palatine sait non seulement garder le suspense sur ce qu’elle atteste sans pour autant compromettre ses intérêts financiers.
 
Voyons cela en détail.

I. Une attestation creuse

Une attestation de compte bancaire séparé a pour objet de confirmer que la copropriété dispose bien d’un compte bancaire séparé.
 
La Palice n’aurait pas dit mieux, si ce n’est que pour la banque Palatine cela ne semble pas si évident.
 
Au lieu de faire de grandes phrases, voici tout simplement l’intégralité de l’attestation.
 
 
 
Et oui, il n’y a rien de rien. Le titre du document se contente d’indiquer « Attestation Syndicat de copropriété » et le contenu ne précise jamais s’il s’agit de compte bancaire séparé, mais atteste uniquement « par la présente, détenir en ses livres, en date du 9 mai 2018, pour le Syndic : […] ».

II. Une attestation payante

On pourrait espérer qu’une attestation de la banque surtout pour ne rien dire ne soit pas facturée. Eh bien non !
 
Ce papier coûte à la copropriété la modique somme de 20,82 euros TTC !
 
Non ? L’ARC exagère ? Alors comme le veut la coutume, voici la preuve en image :