ABUS N° 4515 : Comment le cabinet Durand Montouche essaie d’endormir l’ARC avec un courrier de sa banque

31/05/2019 Abus

Eh nous revoilà partis pour un nouvel abus qui, si après l’avoir lu vous n’avez rien compris, c’est que vous avez tout compris.

L’abus concerne le cabinet Durand Montouche qui après avoir constaté son erreur essaie de rattraper le tir vis-à-vis de notre association.

Voyons cela plus en détail.

 

I. Un syndic qui présente son relevé bancaire

Comment faire pour continuer à bénéficier des fonds du syndicat des copropriétaires lorsqu’on est syndic et qu’on ne peut pas bénéficier de la dispense de compte bancaire séparé du fait que l’immeuble est composé de plus de 15 lots ?

Pour le cabinet Durand Montouche la réponse est simple, présenter son relevé bancaire plutôt que celui de la copropriété.

C’est ainsi que le syndic nous a indiqué avoir procédé à un double règlement d’adhésion pour une même copropriété, nous envoyant alors son Relevé d’Identité Bancaire (RIB) plutôt que celui de la copropriété pour qu’on procède au remboursement.

Il a dû sûrement oublier qu’il s’adressait à l’ARC.

Et pour cause, nous avons refusé de procéder au règlement sur son compte, l’inventant à nous remettre les coordonnées bancaires de la copropriété.

Voici donc le relevé bancaire transmis :

Durand Montouche

Prenant sûrement conscience de sa boulette, voyons comment il essaie de se rattraper en prenant en otage sa banque.

 

II. Un courrier de la banque HSBC ridicule

Pour nous confirmer que tout est en règle, le syndic Durand Montouche nous présente un courrier de la banque HSBC.

Avant d’entrer dans l’analyse, voyons le courrier qui nous a été transmis :

Durand Montouche

Prenons un grand bol d’air et réfléchissons.

La banque nous confirme que le syndicat des copropriétaires a désigné le cabinet Durand Montouche comme syndic et qu’il a bien ouvert un compte bancaire auprès de la banque.

Très bien ! Mais alors où est le RIB de la copropriété ?

Ce document nous dit également que l’adresse du courrier est celle de la SARL Durand Montouche. Dont acte ! Mais cela justifie-t-il que le cabinet nous présente son propre relevé bancaire ?

La banque nous délivre le numéro ICS du syndicat des copropriétaires, là aussi parfait ! Mais pourquoi le syndic nous présente-t-il son IBAN ?

Enfin, il espère avoir répondu à nos attentes. Sûrement pas !

Ce qui est le plus insupportable c’est que ce syndic se croit malin en nous présentant un courrier de la banque affirmant qu’il aurait respecté son obligation en ouvrant un compte bancaire séparé au nom de la copropriété.

Or, dans les faits, la faute du syndic est encore plus grave puisqu’il présente son propre RIB pour encaisser des règlements qui doivent être au bénéfice de la copropriété.

Pitoyable d’être arrivé aussi bas et d’être contraint de faire des galipettes pour essayer de camoufler sa faute.

Mots clés associés

syndic Durand-Montouche
relevé d'identité bancaire (RIB)
banque HSBC
compte bancaire séparé - ouverture
compte bancaire séparé - faux