ABUS N°4365 : Une cotisation d’assurance qui augmente de 42 % en un an : le cas du courtier d’assurance NEXITY Solutions

Version imprimableEnvoyer par email
Abus
18/05/2018

ABUS N°4365 : Une cotisation d’assurance qui augmente de 42 % en un an : le cas du courtier d’assurance NEXITY Solutions

 
Nous recevons souvent des courriers ou emails émanant de copropriétaires ou de conseillers syndicaux mettant en évidence des abus qui, au-delà d’être graves, illustrent avec quelle violence les syndics sont capables d’agir.
 
A ce titre, voyons donc dans quelles proportions un contrat d’assurance a augmenté en l’espace d’un an, sans la moindre réaction de la part du syndic mandataire.
 
Et pour cause, comme nous le constaterons, il n’est pas étranger à cette situation.

I. Un montant du contrat d’assurance qui augmente de 42 %

Avant d’entrer dans le détail, il est intéressant de mettre en évidence les deux avis d’échéance reçus par la copropriété en l’espace d’un an. La première échéance a été envoyée le 19 mai 2017 et la deuxième date du 2 avril 2018.
 
 
Comme on le constate, la prime est passée, en l’espace de moins d’un an, de 775,50 euros à 1 494,19 euros, soit une augmentation de 42 %.
 
De quoi entrer au livre Guiness des records.
 
Néanmoins, lorsque l’on regarde de plus près le contrat, on en comprend mieux les tenants et les aboutissants.

II. Un contrat dans lequel Nexity est le souscripteur ET le courtier

Comme bien souvent, c’est en analysant le contrat que l’on comprend mieux la source des abus.
 
Le cas est assez épatant car si effectivement l’assuré est la copropriété, le souscripteur du contrat est NEXITY et le courtier : NEXITY Solutions.
 
 
Autrement dit, le groupe NEXITY est à la fois juge et partie.
 
En effet, en tant que syndic il est, d’une part, censé défendre les intérêts du syndicat des copropriétaires qu’il représente et, d’autre part, doublement commerçant : une fois en tant que syndic et ici une seconde fois en tant que courtier d’assurance, rémunéré sur les primes facturées.
 
Ainsi, le syndic NEXITY a tout intérêt à fermer les yeux, et même à encourager les augmentations de primes au profit de NEXITY Solutions courtier au détriment du syndicat des copropriétaires.
 
Voilà pourquoi, même si la première année le syndic courtier vous fait miroiter des tarifs de contrat d’assurance attractifs, il faut décliner ce piège, car un sacré coup de massue vous attend l’année suivante.
 
Chers copropriétaires, ne soyez pas naïfs, surtout lorsque c’est le syndic qui se présente comme un grand philanthrope…