Alerte aux faux sites internet de recherche de syndic

Version imprimableEnvoyer par email
Actualités
08/05/2018

Alerte aux faux sites internet de recherche de syndic

 
Il y a un adage connu dans le domaine du web qui est : « quand c’est gratuit, c’est toi le produit. »
 
Autrement dit, quand un site internet propose un service gratuit, en réalité, c’est l’utilisateur qui est le produit.
 
C’est exactement le cas des sites internet qui proposent de réaliser des appels d’offres pour trouver « THE » (le) bon syndic.
 
La méthode est toujours la même : utiliser des slogans aguicheurs tels que « Marre de payer trop cher », « Manque de réactivité », « Trouvez le meilleur syndic de copropriété pour votre résidence ».
 
Bref, des phrases aguicheuses auxquelles même le concepteur du site ne croit pas.
 
C’est d’ailleurs ces phrases choc qu’utilise le site dont l’adresse est la suivante : « https://devis-syndic-copro.fr/ ».
 
Ce site utilise judicieusement dans son url les mots clefs les plus fréquents en matière de copropriété pour être sûr que l’utilisateur tombe dessus lors de sa recherche d’un syndic.
 
Voyons donc quel est l’objectif réel recherché par ce type de site internet.
 
Avant cela, reprécisons les informations qu’il récupère.

I. Des informations stratégiques

Pour crédibiliser l’intérêt du site, plusieurs informations de la copropriété et de la personne qui fait la requête sont demandées.
 
Ainsi, le site récupère le nombre de lots, la date de l’assemblée générale, le syndic en place, le statut de la personne qui fait la requête, sa civilité, son mail, son adresse, le numéro de téléphone, etc.
 
Ainsi, le site obtient plusieurs informations stratégiques permettant de constituer une base de données qualifiée.
 
Dans quel but ?
 
Pour cela il faut lire de plus près les mentions légales.

II. Une base de données transmissible

Voici donc l’extrait du chapitre lié à l’utilisation des données personnelles que l’on retrouve dans les mentions légales :
 
 
Et oui, l’ensemble des informations collectées peut être transmis aux sociétés sélectionnées par ce site internet ne se limitant pas aux cabinets de  syndic.
 
Ils peuvent donc les remettre surement contre rémunération à des sociétés vendant des fenêtres, des douches sécurisées ou des radiateurs individuels…
 
Ainsi, il ne faut pas être dupe. Ces sites ne servent à rien et surtout pas à trouver un bon syndic.
 
Pour cela, rappelons que l’ARC a développé un outil internet s’intitulant COPRO-SYNDIC, disponible sur le portail de l’adhérent, qui permet au conseil syndical d’établir un contrat type conforme aux besoins de la copropriété.
 
Ce contrat pourra ensuite être transmis aux cabinets prospectés qui pourront faire une proposition d’honoraires sur cette base.