L’ARC entre dans le conseil d’administration de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL)

Version imprimableEnvoyer par email
Actualités
11/09/2018

L’ARC entre dans le conseil d’administration de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL)

 
Forte des multiples actions, études et outils que l’ARC met en place au service des copropriétés, notre association est reconnue par l’ensemble des organismes et des pouvoirs publics, au grand désarroi de certaines chambres professionnelles qui préfèrent que nous soyons marginalisés.
 
C’est ainsi que nous sommes fréquemment sollicités par les ministères, députés et institutions publiques et parapubliques pour connaître notre analyse sur des situations liées à la copropriété ou bien encore sur des propositions de réforme.
 
En parallèle, nous intégrons différentes commissions ou associations afin d’expliquer et de promouvoir les besoins des copropriétaires et syndicats des copropriétaires.
 
C’est ainsi que l’ARC a été confirmée cette année comme la seule association représentative des intérêts des syndicats des copropriétaires dans la commission des gardiens et employés d’immeubles qui dépend du Ministère du Travail, ou encore au sein du Bureau Central de la Tarification en matière d’assurances.
 
Pour continuer notre action, nous avons intégré le conseil d’administration de l’ANIL, qui est l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement.

I. Qu’est-ce que l’ANIL ?

L'Agence Nationale pour l'Information sur le Logement (ANIL) a été créée en 1975 sous l'impulsion des pouvoirs publics, pour contribuer à l’accès de tous à l'information, sur l'ensemble des thématiques liées au logement.
 
L’ANIL a pour mission de susciter la création des Agences Départementales d’Information sur le Logement (ADIL) et d'apporter un appui permanent à leur fonctionnement en matière de documentation, d’information, de formation et d’études.
 
L’ANIL regroupe les principaux acteurs publics et privés du logement dont la diversité garantit l'indépendance et la neutralité : le ministère en charge du Logement, les associations de collectivités locales, Action Logement, l'Union Sociale pour l'Habitat, la CGLLS, la Caisse Nationale des Allocations Familiales, la Caisse Centrale Mutualité Sociale Agricole, les agences de l’État et d’autres organismes d’intérêt général en lien avec le logement, les représentants des professionnels du logement ou concourant au logement et les associations familiales et d'usagers.
 
L’ANIL, association loi 1901, est présidée par Nicolas LACROIX, représentant de l'Assemblée des départements de France.

II. Le programme de l’ARC au sein de l’ANIL

Selon les statistiques de l’ANIL, sur 807 000 consultations, seules 37 929, soit 4,7 %, concernent des questions liées à la copropriété, contre 54,7 % en matière locative.
 
Notre volonté est donc de renforcer les moyens dont dispose actuellement l’ANIL afin de lui permettre d’être une source d’informations beaucoup plus utilisée par les copropriétaires, conseils syndicaux et syndics bénévoles, sur l’ensemble du territoire français.
 
Cet enjeu est d’autant plus capital que les copropriétés devront probablement faire face à une évolution de la réglementation en matière de copropriété et d’objectifs à atteindre en matière de rénovation énergétique des logements et du bâti.
 
Il est donc essentiel que les efforts de l’ensemble des instances non lucratives se conjuguent pour éviter de nombreux abus qui peuvent être source de dérives financières importantes.
 
Nous allons donc œuvrer en ce sens en leur proposant de mettre à leur disposition les supports et outils que nous avons nous-mêmes développés.