A COMPTER DU MARDI 29 JANVIER 2019, LA NOUVELLE ADRESSE DE L'ARC EST AU 7 RUE DE THIONVILLE, 75019 PARIS

L’ARC : le couteau suisse du conseil syndical et du syndic bénévole

Version imprimableEnvoyer par email
Actions de l'ARC
08/03/2019

L’ARC : le couteau suisse du conseil syndical et du syndic bénévole

 
Depuis la création de l’ARC il y a plus de 30 ans maintenant, notre association œuvre au mieux pour défendre les intérêts des syndicats des copropriétaires, par le biais des conseillers syndicaux ou des syndics bénévoles.
 
Cela est devenu de plus en plus indispensable sachant que la législation et la réglementation n’ont cessé d’évoluer et de se complexifier.
 
Les professionnels se sont organisés en se regroupant en chambres, fédérations ou unions, permettant de se conseiller et de défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics.
 
En parallèle, il était donc indispensable qu’existe un contrepouvoir afin de renforcer les compétences du conseil syndical, qui rappelons-le a une mission de contrôle du syndic, ainsi que celles du syndic bénévole.
 
C’est la mission que s’est donnée l’ARC en offrant des compétences et des outils de travail à ses adhérents.

I. Une équipe d’experts salariés de l’ARC

Il faut être clair, les chambres professionnelles travaillent tous les jours pour décortiquer les textes légaux et réglementaires, permettant de mieux assister les syndics, parfois même en les interprétant dans l’intérêt des professionnels, au détriment de ceux des syndicats des copropriétaires.
 
Ainsi, il est essentiel d’avoir en parallèle une équipe d’experts au service du conseil syndical qui peut contrecarrer les agissements du syndic qui d’ailleurs procèdent bien souvent à des agissements contraires à la législation et à la réglementation en vigueur.
 
Voilà pourquoi l’ARC emploie à temps plein huit juristes diplômés, tous ayant au moins un Bac+5 et dont certains sont des anciens avocats, avec la particularité d’être tous copropriétaires.
 
Mais encore, l’ARC emploie des architectes, des thermiciens diplômés spécialisés dans le domaine de la copropriété, permettant d’apporter des réponses pointues, aussi bien aux conseillers syndicaux qu’aux syndics bénévoles.
 
De plus l’ARC fait appel à des experts en assurance, des géomètres, des ascensoristes qui donnent des consultations hebdomadaires.
 
Et ce n’est pas tout. L’ARC fait appel à des experts comptables pour analyser les documents comptables de la copropriété remis par le syndic, auxquels s’ajoutent des contrôleurs aux comptes salariés qui se présentent chez le syndic avec le conseil syndical pour passer au crible les comptes de l’immeuble.
 
Pour résumer, à l’ARC on retrouve toutes les spécialités pour avoir la certitude que le conseil syndical ne sera jamais dépourvu pour répondre aux syndics ou encore pour les contrer dans leurs agissements contraires à l’intérêt de la copropriété.
 
Quant aux syndics bénévoles, ils disposent d’une batterie de services qui leur permet de répondre à l’ensemble des exigences légales et règlementaires, même celles qui sont facultatives pour eux.
 
S’ajoutent également les solutions d’assistance.

II. Des assistances tous azimuts

En parallèle des consultations physiques, écrite ou téléphoniques, l’ARC a développé plusieurs outils pour transmettre son savoir.
 
Tout d’abord, nous avons le site internet avec dix nouveaux articles mis en ligne chaque semaine.
 
Les conseils pratiques et stratégiques sont bien évidemment réservés aux adhérents.
 
Mais encore, nous proposons plus de 50 titres de guides rédigés par l’ARC qui parcourent l’ensemble des thèmes de la copropriété (contrat de syndic, compte bancaire séparé, travaux, comptabilité, maîtrise des charges…).
 
Les guides sont proposés à des prix associatifs allant de la gratuité à 18 euros pour les guides de plus de 300 pages.
 
A cela s’ajoute une revue trimestrielle de 42 pages en couleurs, abordant tous les thèmes d’actualité de la copropriété, avec 100 % de contenu et d’information et zéro publicité.
 
Mais ça n’est pas tout.
 
L’ARC propose toutes les semaines des formations sur un thème précis auxquelles s’ajoutent chaque trimestre des colloques sur des sujets brûlants.
 
Mais l’ARC veut aller encore plus loin en diffusant toutes les semaines des vidéos pratiques pour expliquer en détail un thème précis.
 
Eh oui ! Il y a les conseils syndicaux adhérents à l’ARC et les autres, au grand bonehur des syndics…