L’ARC saisit en urgence la DGCCRF et la caisse de garantie du cabinet Axium Immodonia

Version imprimableEnvoyer par email
Actions de l'ARC
02/11/2018

L’ARC saisit en urgence la DGCCRF et la caisse de garantie du cabinet Axium Immodonia

 
 
Nous avons publié la semaine dernière un abus particulièrement inquiétant concernant le cabinet Axium Immodonia qui nous a envoyé un avis de virement censé être à notre bénéfice alors que le numéro de compte crédité nous est complètement étranger.
 
En effet, l’immatriculation présente une vingtaine de caractères alphanumériques, n’étant en aucun cas conforment à la présentation des comptes bancaires français.
 
Compte tenu des faits particulièrement graves, nous avons saisi en premier lieu sa caisse de garantie ainsi que la DGCCRF afin qu’ils diligentent dans les plus brefs délais une enquête sur la réalité de la situation.
 
Voici le courrier que nous avons envoyé :
 
Référence : Axium Immdonia immatirculé au Registre du commerce et des sociétés de Bobigny sous le numéro 502 225 295
 
Objet : Avis de virement sur un autre compte que celui de l’ARC
 
 
Madame, Monsieur,
 
En tant que directeur général de la principale association nationale représentative des intérêts des syndicats des copropriétaires comptant plus de 12 000 copropriétés adhérentes, je vous saisis concernant des faits particulièrement graves concernant le cabinet Axium Immodonia, cité en référence.
 
En effet, pour deux copropriétés adhérentes à notre association et gérées par ce cabinet, nous avons constaté que ce dernier nous a transmis un avis de virement à notre attention alors que le numéro de compte bénéficiaire figurant nous est étranger.
 
Cela est d’autant plus inquiétant que le numéro mentionné présente pas moins de 23 caractères alphanumériques qui ne correspondent nullement à une immatriculation standard de compte bancaire, à savoir :
 
 
A ce jour, et malgré nos relances, ce syndic refuse de corriger son erreur, ce qui nous incite à vous alerter afin qu’un contrôle rapide de la situation puisse être entrepris par vos services.
 
Par ailleurs, je tiens à vous informer que plusieurs conseillers syndicaux de copropriétés adhérentes à notre association et gérées par ce syndic nous ont indiqué ne plus avoir de contact direct avec lui, ni même de réponse à leurs mails.
 
Pour étayer nos propose, vous trouverez en pièce jointe les deux avis de virements qui nous ont été transmis et dans lesquels vous pourrez relever le même compte bancaire crédité à notre intention.
 
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire.
 
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en mes salutations distinguées.
 
 
 
Emile HAGEGE,
Directeur Général de l’ARC