La Direction Départementale de la Protection des Populations se saisit de l’affaire Edenred/Foncia grâce au signalement de l’ARC

Version imprimableEnvoyer par email
Actions de l'ARC
23/11/2018

La Direction Départementale de la Protection des Populations se saisit de l’affaire Edenred/Foncia grâce au signalement de l’ARC

 
Nous avons publié un abus n°4421 que nous qualifierons de particulièrement grave qui concerne le nouveau mode de paiement des appels de fonds imposés par le groupe Foncia aux copropriétaires (Voir article : ABUS SEMAINE N° 4421 : Le service Edenred de Foncia : un virement vers un compte bancaire autre que celui de la copropriété).
 
Ce groupe réclame que les règlements transitent par une société tierce (Edenred) pour ensuite être transférés sur le compte bancaire séparé de la copropriété ouvert par le syndic.
 
L’ARC a donc saisi la répression des fraudes (voir le courrier envoyé par l’ARC à partir du lien suivant) qui nous a répondu.

I. La réponse de la répression des fraudes

Voici donc le courrier intégral que nous avons reçu de la répression des fraudes en date du 24 octobre 2018, émanant de la Direction Régionale des Entreprise et de la Concurrence, qui dépend du ministère de l’économie et des finances.
 

II. Que retenir de ce courrier

Tout d’abord, on peut relever que la DDPP a pris le dossier au sérieux.
 
L’affaire semble à présent transférée à la DDPP des Hauts-de-Seine qui est censée instruire le dossier.
 
Néanmoins, pour prendre ceinture et bretelles, nous allons les saisir directement afin de nous assurer que nous aurons une réponse directe de cette instance et non uniquement des échanges bilatéraux entre la DDPP et le groupe Foncia sans que les copropriétaires ne puissent connaître le fin mot du dossier.
 
A suivre, donc…