Tous les derniers articles Documentations (2032)

Filtrer par période
Période
Actions

Action - 09/10/2014

Pré-état-daté : l’ARC avait raison

Pré-état-daté: l’ARC avait raison En ce qui concerne les renseignements à communiquer aux candidats acquéreurs dès la signature de la promesse de vente, la loi ALUR a ajouté notamment deu
Actions

Action - 26/01/2015

L’ARC, l’état daté et le pré-état-daté

L’ARC, l’état daté et le pré-état-daté Capital.fr revient sur ce problème, naturellement en s’appuyant d’abord sur l’expérience de l’ARC. Citation: La dernière techniqu
Legislation

11/04/2018 Vente-Mutation Lot

Loi Carrez : Mesures de la superficie du lot

L'article 46 de Loi 65-557 du 10 Juillet 1965 et les articles 4-1 à 4-3 du Décret 67-223 du 10 mars 1967 définissent les règles de mesurage de la superficie du lot :
Legislation

12/03/2018 Associations Syndicales de Propriétaires

Statuts ASL

Article 60 de l'ordonnance 2004-632 du 1er Juillet 2004
Reponses expert

Réponse de l'expert - 18/03/2016

Qui doit payer les travaux votés en cas de mutation ?

Qui doit payer les travaux votés en cas de mutation? Question Les annonces des agents immobiliers qui mentionnent «Travauxvotés» laissent penser que le futur acquéreur n’aura rien à payer concernant les travaux déjà décidés au moment de la vente et que c’est donc le copropriétaire vendeur qui devra s’en acquitter. Mais est-ce toujours le cas ? Juridiquement, qui doit payer les travaux en cas de mutation.
Réponse C’est la personne qui est copropriétaire à la date d’exigibilité de l’appel de fonds qui devra en assumer le paiement, et non nécessairement celui qui a voté les travaux en assemblée générale