Tous les derniers articles Documentations (1048)

Filtrer par période
Période
Actions

Action - 26/07/2016

Le mea culpa du cabinet CENTRAL PARK

Le mea culpa du cabinet CENTRAL PARK Nous avons dénoncé, dans l’abus numéro 4133 (www.arc-copro.com/ifu7) l’utilisation frauduleuse des logos de l’ARC et de l’UFC-Que-Choisir dans un contrat de s
Abus

Abus - 23/01/2014

ABUS 3627 Le cabinet Du TINTORET (suite)

ABUS 3627 Le cabinet Du TINTORET (suite) Suite à notre abus numéro 3621 (voir: www.unarc.fr/begc) nous avons reçu une réponse du cabinet qui a appelé une nouvelle réponse de l’ARC.
Actions

Action - 17/10/2013

Cabinet de syndic SYNFIA après LE CAM : se méfier

Cabinet de syndic SYNFIA après LE CAM: se méfier I - Un cabinet liquidé (LE CAM à Paris) et un autre racheté (SYNFIA à Boulogne Billancourt) Nous avons reçu des interrogations de copropriéta
Abus

Abus - 02/09/2016

ABUS n° 4141 : Les chèques en bois du cabinet Farcot

ABUS n° 4141: Les chèques en bois du cabinet Farcot La semaine dernière, nous avons publié un article informant que le cabinet Farcot s’était engagé, dans un courrier envoyé au syndic repreneur,
Abus

Abus - 23/08/2016

ABUS N°4137 : Le rétropédalage du cabinet FARCOT

ABUS N°4137 : Le rétropédalage du cabinet FARCOT Nous avons dénoncé, sur notre site internet (abus numéro 4107 www.arc-copro.com/q6jn) les agissements particulièrement graves du cab
Actions

Action - 20/06/2017

Le cabinet GRATADE réagit à notre abus : dont acte !

Lorsque nous publions un abus sur notre site internet, l’objet n’est pas d’humilier le cabinet mais bien d’alerter les copropriétaires et les conseillers syndicaux afin qu’ils ne se fassent pas «roule
Abus

Abus - 25/11/2011

Le cabinet H2S ne connaît pas la loi

2933 Le cabinet H2S ne connaît pas la loi Notre abus numéro 2884 attirait l'attention des copropriétaires sur le professionnalisme douteux de certains syndics ; le cabinet H2S (domicilié au 47,
Abus

Abus - 27/01/2017

ABUS N° 4189 : Le cabinet Isambert un syndic inventif…

ABUS N° 4189: Le cabinet Isambert un syndic inventif… Quelle surprise de découvrir à la lecture d’un procès-verbal d’assemblée que ce syndic invente des résolutions d’assemblées contraires à la loi
Abus

Abus - 20/10/2017

ABUS N° 4283 : Le cabinet UCI assure ses arrières

Nous le signalons régulièrement, l’ARC conçoit tout à fait la demande d’une contrepartie tarifaire QUAND le syndic produit un authentique travail supplémentaire, (voir notre article: arc-copro.com/p6t